TrendJeux

Une séparation mutuellement convenue entre Paradox Interactive et Harebrained Schemes suite à une sortie décevante du jeu The Lamplighters League

Une séparation mutuellement convenue entre Paradox Interactive et Harebrained Schemes suite à une sortie décevante du jeu The Lamplighters League

Une séparation mutuellement convenue

Paradox Interactive, éditeur de jeux vidéo reconnu, et le développeur Harebrained Schemes ont annoncé qu’ils mettront fin à leur collaboration à partir du 1er janvier 2024. Cette décision fait suite à la sortie décevante du jeu The Lamplighters League. Les deux entités ont indiqué dans un communiqué de presse que cette séparation était le résultat d’un “accord mutuel” lié à des “priorités stratégiques et créatives”. Paradox Interactive conservera la propriété de The Lamplighters League et de Battletech, tandis que Harebrained Schemes continuera à soutenir The Lamplighters League jusqu’à la fin de l’année.

Une divergence de vision

Charlotta Nilsson, directrice des opérations de Paradox, a commenté cette séparation en déclarant : “Paradox a recentré sa stratégie sur ses niches de base dans les jeux de stratégie et de gestion avec des qualités infinies. Nous avons discuté avec la direction de HBS de ce qui se passerait après la sortie de The Lamplighters League, mais un nouveau projet ou une suite dans le même genre ne correspondait pas à nos plans de portfolio. Par conséquent, nous pensons qu’une séparation est la meilleure solution.”

Harebrained Schemes : un studio en difficulté

Harebrained Schemes est un studio basé à Seattle, fondé en 2011, qui s’est fait connaître pour la création de la franchise Shadowrun. Le dernier jeu Shadowrun, Shadowrun : Hong Kong, a été publié en 2015. En 2018, Paradox a acquis le studio et a publié Battletech et The Lamplighters League.

LIRE AUSSI  Décryptage des teasers de Fortnite Chapter 4 Saison 4 : Qui sont Kado Thorne et Eclipse ?

Notre propre critique de Lamplighters League, à laquelle nous avons attribué une note de 7/10, a salué la façon dont le jeu “prend des concepts éprouvés d’autres jeux de tactique et les assemble en un mélange novateur”. Cependant, Paradox a qualifié The Lamplighters League de “grande déception” la semaine dernière, soulignant que le jeu n’a pas remboursé son investissement. Plus tôt cette année, l’éditeur a licencié 80% du personnel de Harebrained Schemes dans une tentative de réduire les coûts.

L’avenir de Harebrained Schemes reste incertain, bien que le studio envisage de chercher de nouveaux financements et opportunités d’édition ailleurs.

Laurent Renée

Passionné par le monde du gaming depuis ma plus tendre enfance, j’ai transformé ma passion en profession en devenant rédacteur pour un site dédié aux jeux vidéo. Je suis constamment à la recherche des dernières nouveautés, des pépites cachées et des tendances du [email protected]


Publié

dans

par