Final Fantasy 7 Rebirth : Pourquoi je ne sens plus l'envie de jouer ?

Je ne suis pas seul à ne pas sentir l'envie de finir Final Fantasy 7 Rebirth ?

Je dois avouer que Final Fantasy 7 Remake était mon deuxième jeu préféré de 2020. Mais, pour une raison étrange, son successeur, Final Fantasy 7 Rebirth, ne m'a pas captivé de la même manière.

Pourquoi Rebirth ne capture-t-il pas l'imagination comme Remake ?

  • Les chapitres intermédiaires sont difficiles à réaliser. Remake avait l'avantage d'adapter la meilleure partie du jeu original. Midgar est un décor fantastique, et voir l'approche métale de Square Enix prendre forme était une expérience mystérieuse et passionnante.
  • Rebirth, en revanche, ne fait pas les choses qui font d'un chapitre intermédiaire un succès. J'ai joué des dizaines d'heures et cela commence à ressembler à si rien ne se produisait dans Le Seigneur des Anneaux : Les Deux Tours ou si L'Empire contre-attaque ne proposait que la révélation de Vader.

Le dilemme open-world

  • Rebirth ne prend jamais vraiment de l'élan. J'ai déjà écrit que j'aurais aimé que Square Enix choisisse une approche, soit un jeu entièrement linéaire (comme Remake), soit un jeu open-world complet.
  • Actuellement, le jeu est principalement linéaire, avec des pauses régulières pour courir et explorer. C'est une approche à demi-mesure qui ne satisfait ni l'un ni l'autre de mes désirs.

Le jeu final de cette trilogie de remake doit choisir une voie. Je serais heureux si cela revenait à l'approche de Remake, mais je serais également heureux si Square Enix allait jusqu'au bout de l'open-world. Je veux juste que l'un ou l'autre. Pour l'instant, je ne ressens que de l'apathie à l'idée de finir ce jeu. Si Square Enix persiste dans cette confusion, je crains que je ne sois pas intéressé pour finir la série non plus.


5 juillet 2024
Écrit par Laura Marques