Centum : Où la folie narrative prend le pouvoir

Centum : Un aventure narrative aux confins de la folie

L'art style rétro et sombre de Centum

L'art style de Centum est caractérisé par des images grotesques et un esthétique sombre et froide. Les développeurs ont puisé leur inspiration dans des jeux de dark fantasy comme Dark Souls et Fear and Hunger, ainsi que dans le roman The Golem de Gustav Meyerink et des albums de dungeon synth. Chaque artiste a apporté sa touche personnelle au projet, permettant d'intégrer de nombreux éléments intéressants dans l'univers de Centum.

L'histoire et le narrateur peu fiable

Centum propose une expérience narrative originale avec un narrateur peu fiable, ce qui permet au joueur de prendre une place active dans l'histoire. Les développeurs ont été inspirés par des jeux comme The Stanley Parable et Doki Doki Literature Club, mais la principale source d'inspiration est le jeu I Have No Mouth, and I Must Scream.

Le système de dialogue dynamique

Le système de dialogue de Centum est conscient de ses propres limites et peut parfois proposer des choix inattendus. Les développeurs ont voulu créer un système qui ressemble à ce que pourrait créer une intelligence artificielle, avec des erreurs et des imperfections.

Les choix du joueur et les fins du jeu

Les choix du joueur ont un impact sur l'histoire, mais dans l'univers de Centum, les choix ont déjà été faits et les conséquences sont déjà définies. Il y a cinq fins possibles, mais elles peuvent varier en fonction des choix du joueur. Une partie typique devrait durer environ 8-10 heures.


10 juillet 2024
Écrit par Laura Marques