TrendJeux

Les studios Harebrained Schemes se séparent de Paradox Interactive suite à l'échec commercial de The Lamplighters League

Les studios Harebrained Schemes se séparent de Paradox Interactive suite à l’échec commercial de The Lamplighters League

Les studios Harebrained Schemes, connus pour leurs jeux Shadowrun et Battletech, ont annoncé leur séparation d’avec l’éditeur Paradox Interactive. Cette décision intervient après l’échec commercial de leur dernière réalisation, The Lamplighters League, un jeu inspiré des années 1930 qui rappelle Indiana et XCOM.

Un échec commercial qui scelle la fin d’une collaboration

Paradox Interactive a décidé de se séparer de Harebrained Schemes, libérant ainsi le développeur pour lui permettre de chercher d’autres opportunités d’édition. Cette décision fait suite aux ventes décevantes de The Lamplighters League, le dernier jeu sorti par le studio. Malgré un début prometteur et des critiques positives lors de sa présentation en mars, le jeu a finalement déçu les joueurs et les critiques. Paradox a dû reconnaître l’échec du projet, qui s’est soldé par une perte de 23 millions de dollars une semaine seulement après son lancement.

Des dissensions internes qui précipitent la fin

Paradox Interactive semble avoir anticipé cet échec. En effet, l’entreprise a licencié une part “significative” du personnel de Harebrained Schemes cet été, alors que le jeu entrait dans sa phase finale de développement. Cette décision a contribué à donner l’impression que la fin de la collaboration entre les deux entités était déjà actée. Cependant, il est possible que ce ne soit que le résultat malheureux mais habituel d’une réduction d’effectifs à l’approche de la fin d’un projet.

LIRE AUSSI  Découvrez Molecano, le nouveau jeu de mots captivant du créateur de Dadish

Un avenir incertain pour Harebrained Schemes

Fondé en 2011 et racheté par Paradox en 2018, Harebrained Schemes a annoncé son intention de continuer à soutenir The Lamplighters League jusqu’à la fin de 2023. Le studio cherche également à obtenir des financements et à nouer des partenariats pour sa nouvelle carrière en tant qu’entité indépendante. “Notre mission reste la même : créer des jeux qui stimulent votre esprit et touchent votre cœur”, a déclaré Brian Poel, le directeur des opérations du studio.

Paradox Interactive se recentre sur ses niches stratégiques

De son côté, Paradox Interactive a décidé de recentrer sa stratégie sur ses niches principales dans les jeux de stratégie et de gestion. Charlotta Nilsson, directrice des opérations de Paradox, a déclaré que la séparation avec Harebrained Schemes était la meilleure solution pour les deux parties. Elle a ajouté que Paradox était ravi que le studio talentueux ait l’opportunité de continuer son chemin et attendait avec impatience de voir ce qu’il allait créer par la suite.

Selon une rumeur non confirmée, Harebrained Schemes aurait proposé un nouveau jeu Battletech à Paradox avant la décision de se séparer. Il reste à espérer que le studio parviendra à rebondir et à trouver du succès ailleurs.

Laurent Renée

Passionné par le monde du gaming depuis ma plus tendre enfance, j’ai transformé ma passion en profession en devenant rédacteur pour un site dédié aux jeux vidéo. Je suis constamment à la recherche des dernières nouveautés, des pépites cachées et des tendances du [email protected]


Publié

dans

par