TrendJeux

Les boss de Metal Gear Solid 2 : classement des combats les plus difficiles à vaincre

Les boss de Metal Gear Solid 2 : classement des combats les plus difficiles à vaincre

La série Metal Gear est largement saluée pour ses boss épiques. Chaque jeu présente une équipe de méchants aux caractéristiques uniques qu’ils apportent dans leurs combats respectifs. Cependant, les boss de Metal Gear Solid 2, dont la plupart appartiennent à l’unité Dead Cell, ne sont pas seulement de grands combats. Ils jouent tous un rôle important dans la narration. Mais lequel est le plus difficile à vaincre?

Une variété de boss mémorables

Les boss de Metal Gear Solid 2 sont plus mémorables que ceux des jeux ultérieurs car ils sont intégrés dans la narration et posent des défis uniques. Par exemple, Fatman, le deuxième boss du jeu, nécessite de désamorcer des bombes tout en lui tirant dessus pour épuiser sa santé. Solidus Snake, le boss final, est un défi difficile car il est équipé de missiles et de tentacules, et peut rapidement se précipiter vers le joueur.

Classement des boss selon leur difficulté

L’ordre de difficulté des boss est classé en fonction du défi, des modèles d’attaque et des ressources du joueur au moment de la rencontre. Voici le classement de ces boss, du plus facile au plus difficile.

Fatman

Le deuxième boss du jeu est le résultat des missions de désamorçage de bombes sur le Big Shell. Fatman plante des bombes à divers endroits que vous devez désamorcer tout en lui tirant dessus pour diminuer sa santé. Tant que vous restez hors de sa ligne de mire, ses attaques chorégraphiées sont faciles à éviter.

LIRE AUSSI  Les combats contre les avant-derniers boss dans les jeux vidéo : des défis mémorables et captivants pour les joueurs

Fortune

Pour être clair, vous ne combattez pas vraiment Fortune. Elle est littéralement impossible à toucher pour des raisons qui ne deviennent claires qu’à la fin de l’histoire. L’ensemble de l’altercation consiste à esquiver ses attaques et les dangers environnementaux qui en découlent.

Olga

Olga Gurlukovich n’a pas de gimmick ou de trait extraordinaire. Elle est simplement une soldate hautement entraînée qui sait utiliser une arme à feu. Tout ce que vous avez à ce stade du jeu est un tranquillisant M9, il n’y a donc aucun moyen de la tuer réellement.

Harrier

Ce combat est l’introduction spectaculaire de Solidus Snake ainsi que le moment où Raiden découvre que Snake Plisken est bien Solid Snake. C’est une évolution du combat contre Hind D de Metal Gear Solid.

Metal Gear Ray

Un seul Metal Gear Ray n’est pas un problème, mais vous devez en vaincre une armée. Sur la difficulté la plus élevée, cela va jusqu’à 20.

Vamp

Les joueurs interagissent beaucoup avec Vamp avant de l’affronter, ils savent donc déjà de quoi il est capable. Pendant le combat, il saute rapidement et nage sous l’eau. Il peut également esquiver beaucoup de vos attaques lorsqu’il est rougeoyant.

Solidus Snake

Votre défi avec ce boss va varier en fonction de votre confort avec la lame HF dans les combats précédents à l’intérieur d’Arsenal Gear. Le dernier boss du jeu ne vous donne aucune autre arme à utiliser que l’épée. Solidus est équipé de deux épées et utilise également deux tentacules attachées à son costume furtif.

LIRE AUSSI  Forza Motorsport : pas d’écran partagé au lancement, mais un retour possible dans le futur

Conclusion

En dépit de leur difficulté, chacun de ces boss apporte une dimension unique à l’expérience de jeu de Metal Gear Solid 2. Que vous soyez un vétéran des jeux d’action ou un novice, ces combats offrent des défis passionnants qui mettront vos compétences à l’épreuve.

Laurent Renée

Passionné par le monde du gaming depuis ma plus tendre enfance, j’ai transformé ma passion en profession en devenant rédacteur pour un site dédié aux jeux vidéo. Je suis constamment à la recherche des dernières nouveautés, des pépites cachées et des tendances du [email protected]


Publié

dans

par