TrendJeux

Découvrez pourquoi il est essentiel de lire les conditions d’utilisation de Baldur’s Gate 3 !

Si vous êtes un fan de jeux vidéo, et en particulier de l’incroyable univers de Baldur’s Gate 3, alors vous savez déjà que le développeur Larian a un sens de l’humour particulier. Mais saviez-vous que cette humour s’étend jusque dans le contrat de licence utilisateur final (EULA) du jeu ?

Un EULA pas comme les autres

En effet, Baldur’s Gate 3 a un EULA qui vaut vraiment la peine d’être lu. Si la plupart des joueurs ont tendance à ignorer ce texte ennuyeux et plein de jargon juridique, ici, la lecture pourrait bien vous surprendre… et vous donner envie de lire la suite.

Dans la section cinq, dénommée “Obligations supplémentaires en vertu de la loi Eldritch”, le texte prend une tournure pour le moins inhabituelle et fantaisiste. Le joueur se voit rappeler, sur un ton léger et humoristique, qu’en acceptant ce “Pacte”, il s’engage à ne pas conclure de marché avec une autre créature de Fey, Infernal ou autre origine Eldritch. De quoi apporter un peu de légèreté dans un document qui est habituellement tout sauf drôle.

Un clin d’œil à l’univers du jeu

Cette particularité de l’EULA de Baldur’s Gate 3 est un beau clin d’œil à l’univers du jeu, qui s’inspire du célèbre jeu de rôle Donjons & Dragons. C’est aussi une preuve de la volonté de Larian de ne pas se prendre trop au sérieux et de partager un moment de complicité avec ses fans.

LIRE AUSSI  Lil Gator Game enrichit son univers avec le mode New Game+ et le mode bébé

L’édition Early Access de Baldur’s Gate 3 propose également dans son EULA une entrée sur le thème de la fantasy, qui défie les joueurs de compléter une quête bardique. C’est une façon originale de rappeler que, malgré l’aspect sérieux et professionnel du développement d’un jeu vidéo, il reste avant tout un univers de divertissement et d’imagination.

Baldur’s Gate 3 : un jeu qui surprend

Baldur’s Gate 3 est un jeu qui n’hésite pas à surprendre ses joueurs, en mélangeant sérieux et humour. Il propose des situations surprenantes, comme la possibilité d’avoir une relation sexuelle avec un ours ou de se battre contre des rats.

Le jeu, qui est désormais disponible sur PC, est également en tête de la liste des jeux les plus joués sur Steam, juste derrière le célèbre Counter-Strike: Global Offensive de Valve.

Baldur’s Gate 3 : un succès qui ne se dément pas

La critique est également très positive. La revue en cours de Baldur’s Gate 3 par IGN est pleine d’éloges, et souligne notamment la qualité de la conception du jeu, qui parvient à allier l’aspect technique d’un CRPG d’école ancienne à des graphismes dignes d’un film d’animation de haute qualité.

Pour ceux qui souhaiteraient s’essayer à Baldur’s Gate 3, n’hésitez pas à consulter nos guides pour la création de personnages ainsi que pour comprendre les différentes races et sous-races disponibles dans le jeu.

Alors, prêt à plonger dans l’univers de Baldur’s Gate 3 et à découvrir son EULA pas comme les autres ?


Publié

dans

par

Sujets Associés